15éme session du conseil d’Administration de l’Agence Urbaine de Safi-Youssofia

COMMUNIQUE DE  PRESSE

Le jeudi 3 Mai 2018, l’Agence Urbaine de Safi-Youssoufia  a tenu la 15ème session de son Conseil d’Administration au  club équestre  du complexe minier OCP Youssoufia, sous la présidence du Monsieur le directeur de la direction de l’Urbanisme du Ministère de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville. Cet événement a été l’occasion pour cet Etablissement de présenter le bilan de ses réalisations au titre de l’année 2017 ainsi que son plan d’action pour l’année 2018.

1-Les réalisations les plus importantes de l’année 2017 :

En matière de planification urbaine, le bilan  de l’Agence Urbaine durant l’année 2017,  se présente comme suit :

  • La couverture totale en documents d’urbanisme des provinces de Safi et Youssoufia ;
  • L’Agence urbaine a assuré le suivi de plusieurs études stratégiques à savoir :
    • Le schéma directeur d’aménagement urbain du grand Safi ;
    • Le schéma directeur d’aménagement urbain de Youssoufia ;
    • La carte d’aptitude à l’urbanisation.
    • Les études relatives à la nouvelle ville industrielle Ouled Selmane.

En matière d’études spécifiques, L’agence Urbaine a assuré le suivi  de plusieurs études et projets urbains notamment :

  • L’Etude de requalification de la façade maritime de la ville de Safi ;
  • les projets urbains des centres bedouza et Sebt Gzoula ;
  • les chartes architecturales de la ville de Safi, et du quartier Hay Mouhammadi à la ville d’El Youssoufia ;
  • L’étude d’aménagement et de requalification de la vallée de Chaâba de la ville de Safi,  et l’étude de  requalification urbaine, architecturale, et paysagère du Boulevard Kennedy.

Au niveau de la gestion urbaine, les actions réalisées ont porté sur :

  • 1793 est le nombre de dossiers de demandes d’autorisation de construire, de lotir, de créer des groupes d’habitations et de morceler qui ont été examinés par l’Agence, le taux des avis favorable est de l’ordre de 76.63% dégageant un coût d’investissement estimé à 2880 MDH;
  • Dans le cadre de l’encouragement de l’investissement, la commission de dérogation a statué sur  un  total de 53 dossiers et ce, avec un taux d’avis favorable qui a atteint 62.26% et un montant d’investissement de l’ordre de 845.51 MDH ;
  • Accompagnement des communes dans l’élaboration des plans de restructuration des quartiers clandestins (36 Plans homologués, 5 en cours d’homologation, 3 ont reçu l’accord de principe, et 39 sont en cours d’étude).

2- Le plan d’action

Animée d’une forte volonté de conserver, voire même rehausser la cadence de ses prestations, le plan d’action prévisionnel de l’Agence Urbaine de Safi-Youssoufia au titre de l’exercice 2018 envisage de mener les actions suivantes :

  • Parachèvement des projets de documents d’urbanisme lancés au cours de ces dernières années ;
  • Contribution au développement des zones rurales et à l’amélioration des conditions de vie des ménages ruraux moyennant l’encadrement du processus d’urbanisation et de construction ;
  • Contribution à l’amélioration du paysage urbain et du cadre bâti dans les territoires urbains et ruraux;
  • Modernisation de l’administration et dématérialisation des services rendus ;
  • Développement du système d’information géographique (SIG) de l’Agence ;
  • Promotion de l’action sociale et de la formation et formation continue au niveau de l’Agence.

1er E-Note

Dans le cadre de la mise en œuvre de son plan de transformation complète en E-Administration, le service administratif compétent a délivré la première Note de Renseignement Urbanistique de manière entièrement électronique : commençant par la réception de la demande, passant par la vérification des documents requis, la réalisation, jusqu’à la signature électronique, paiement en ligne et la livraison, dans un court délai ne dépassant pas quatre heures. Il convient de noter que tous les services de l’AUSY sont disponibles via son portail en ligne dans le cadre de la dématérialisation de ses services.

Al Imara-Juin 2020

Al Imara – العمارة

Revue de l’agence urbaine de SAFI-YOUSSOUFIA

Numéro I, Juin 2020

 

Dossier

– Urbanisme durable et développement durable

– Vers une administration moderne et intelligente

Télécharger la revue

Certification de l’Agence Urbaine de Safi-Youssoufia Iso 9001 v 2015

L’Agence Urbaine de Safi-Youssoufia a procédé à l’audit de son système management qualité selon la nouvelle norme ISO 9001 V2015, et ce le 15 et 16 Mars 2019, par les représentants du Bureau TUV Rheinland.

Le champ de certification  de l’AUSY comprend les activités suivantes : La production des documents d’urbanisme et des études spécifiques, L’assistance technique et juridique relative au monde rural, et l’instruction des projets de construction et de lotissement, et des projets d’investissement.

Cet audit a révélé, d’une part,  un fort engagement de la direction, des pilotes des processus constituant la cartographie du système de management de la qualité de l’AUSY, et de l’ensemble du personnel.

Et d’autre part, la déclinaison de la vision stratégie de l’AUSY à travers l’identification des objectifs qualité réalistes et l’adoption de contrat programme avec les différents départements, et la consécration d’une démarche d’amélioration continue et l’approche risque opportunité.

Le passage du SMQ de l’AUSY à la norme Iso 9001 : 2015, constitue un pas important vers la conception et la mise en œuvre d’un système de management qualité intégré.
   

Commission Centrale du PA de Jdour, tenue le 01-04-2020 par Visioconférence

Dans le cadre de son suivi de la mise en œuvre des mesures préventives contre la propagation du Coronavirus (Covid-19).
Aussi, pour maintenir les services publics et donc répondre aux attentes des partenaires, citoyens et promoteurs.

L’Agence urbaine de Safi-Youssoufia (AUSY), a tenu la commission centrale(CC) du Plan d’Aménagement(PA) de la commune Jdour (Province Youssoufia) et ce par « Visioconférence », le 01-04-2020 à 11h00 sous la présidence de Mr le Directeur de l’AUSY et en présence des membres de la commission, à savoir :

– Le président de la commune Jdour et son service technique.
– Le chef de la division d’urbanisme de la province Youssoufia
– Le représentant de l’inspection régionale de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme Marrakech-Safi
– Département des études urbaines de l’AUSY

 

Convention Cadre

Présidé par monsieur le gouverneur de la province d’El-Youssoufia, en présence de l’Inspecteur Régional de l’Aménagement du Territoire National et de l’Urbanisme, l’Agence Urbaine de Safi-Youssoufia (AUSY) et le Conseil Régional de l’Ordre des Architectes de Marrakech-Tansift ont procédé, jeudi 28 Février 2019 au siège de la province de Youssoufia, à la signature d’une convention cadre relative à l’Assistance Technique et Architecturale du milieu rurale. Lire la suite

Généralisation de la procédure de pré-instruction et le réexamen des dossiers de demandes d’autorisation en souffrance pour rendre confiance et encourager l’investissement dans le secteur de la construction

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Rabat le 20 Mai 2020

 

Généralisation de la procédure de pré-instruction et le réexamen des dossiers de demandes d’autorisation en souffrance pour rendre confiance et encourager l’investissement dans le secteur de la construction

Dans le cadre de la contribution du Ministère de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la politique de la ville pour réduire les effets de la pandémie du Covid-19 sur l’économie nationale et asseoir un climat des affaires stable et attractif, favorable au redémarrage de l’investissement, Mme Nouzha Bouchareb a adressé aux agences urbaines relevant de sa tutelle une lettre circulaire n°209 du 12 mai 2020 concernant le réexamen des dossiers en souffrance ayant fait l’objet de demande d’autorisations d’urbanisme.

Cette lettre circulaire vient couronner les conclusions issues de l’examen d’un certain nombre de rapports et d’études d’évaluation des demandes de permis de construire et d’autorisations de lotir, de créer des groupes d’habitation et de morceler suite à l’adoption du décret approuvant le règlement général de construction définissant les formes et les conditions de délivrance des autorisations d’urbanisme ainsi que des recommandations exprimées lors des réunions des Conseils d’Administration des Agences Urbaines qui ont fait ressortir un nombre de projets en souffrance, ayant reçu un avis défavorable ou ayant été ajournés, ce qui ne reflète pas le niveau d’efficacité souhaité.

A cet égard, cette lettre circulaire vise à appuyer les efforts consentis par les pouvoirs publics à travers une plus grande sensibilisation et mobilisation des cadres et responsables des Agences Urbaines pour le traitement des dossiers en question et se limiter aux observations majeures liées aux servitudes et règles d’aménagement et de constructibilité prévues par les documents d’urbanisme et les lotissements, notamment le nombre de niveaux, le coefficient d’occupation du sol, les droits du tiers, etc.

Madame la Ministre a également fait appel aux agences urbaines pour la généralisation du service de la pré-instruction des projets, en veillant à associer les professionnels au traitement des projets déposés et à encourager les échanges électroniques ainsi que la mise en place d’indicateurs pertinents et d’une base de données informatique pour le suivi des dossiers de demande d’autorisation d’urbanisme.

 

 

 

La lettre circulaire de Madame la Ministre invite également les agences urbaines à établir un inventaire des projets en souffrance notamment ceux soumis à la procédure des grands projets qui feront l’objet de réexamen avant la fin du mois de juillet 2020 en présence des professionnels concernés et dans un cadre de coordination et de coopération avec l’ensemble des intervenants dans ce domaine, en veillant à se limiter aux observations et remarques majeures.

Aussi, et en vue d’opérationnaliser et d’assurer le suivi des instructions contenues dans la présente circulaire, Madame la Ministre a invité les Directeurs des Agences Urbaines à veiller personnellement pour prendre toutes les dispositions et les mesures nécessaires et pour faire parvenir aux services centraux du ministère un inventaire détaillé des projets concernés et des conclusions des travaux des commissions de réexamen moyennant des rapports périodiques relatant les mesures prises et les difficultés rencontrées dans l’application des dispositions contenues dans cette circulaire.

 

Journée de la femme 2020

En collaboration avec l’administration de l’Agence Urbaine de Safi-Youssoufia (AUSY), l’Association Azzahrae des œuvres sociales a organisé une réception a l’honneur des dames de l’AUSY  pour célébrer la journée internationale de la femme.
Dans son mot a cette occasion, Monsieur le directeur a rappelé que l’AUSY veille a ce que l’équité soit maintenue dans cette institution  qui se caractérise par l’égalité du nombre des fonctionnaires Homme/Femme ainsi par le nombre des femmes nommées dans des postes de responsabilité. Il a par la suite souhaité a l’ensemble des dames de l’AUSY la bonne santé et le succès dans leurs vie professionnelle et personnelle.
De son coté, le président de l’Association Azzahrae des œuvres sociales a présenté ses vœux de bonne santé et de succès que ce soit dans la vie professionnelle et personnelle avant de procéder a la remise des cadeaux symbolique à l’occasion.

LIGNES DIRECTRICES POUR LA GESTION DU RISQUE DE PROPAGATION DE LA PANDÉMIE COVID-19 DANS LA LIEUX DE TRAVAIL DU SECTEUR DE LA CONSTRUCTION

Dans le cadre des efforts visant à accompagner les professionnels pour assurer la continuité et la reprise des activités du secteur de la construction et de l’immobilier, le Ministère de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville (MATNUHPV) a élaboré, en concertation avec l’ensemble des professionnels du secteur, un guide relatif à la gestion du risque de propagation du Covid-19 dans les lieux de travail du secteur de l’habitat et de la construction.

«Nous avons élaboré ce guide en concertation avec les intervenants dans la chaîne de valeur du secteur de la construction pour que le redémarrage de l’activité dans les chantiers soit fait dans les règles de l’art et dans le strict respect des conditions sanitaires requises visant la protection de la santé des ouvriers et des professionnels qui est une priorité majeure placée au cœur de nos préoccupations», fait valoir Madame Nouzha BOUCHAREB, Ministre de de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville.

Ce guide définit des lignes directrices et des recommandations qui s’adressent spécifiquement aux professionnels du secteur appelés à travailler dans les chantiers de construction, usines et unités de production, bâtiments administratifs, bureaux, etc. Ces lignes directrices viennent en support aux consignes édictées par le Ministère de la Santé et le Ministère du Travail et de l’Insertion Professionnelle et visent à accompagner les professionnels pour gérer le risque de propagation du Covid-19 dans les lieux de travail du secteur et préserver ainsi la santé et la sécurité des employés.

«La préservation de la santé et la sécurité du travail sur les chantiers doivent être assurées à travers des procédures adaptées visant à respecter les gestes barrières et à maintenir les distances entre ouvriers. Cela nécessitera également des réaménagements des modes de fonctionnement que chaque acteur pourrait mettre en place pour permettre la poursuite de l’activité », a déclaré Madame Nouhza BOUCHAREB.

Le guide, publié en français, et en arabe est accompagné des supports de communication spécifiques aux chantiers de construction. Il s’adresse aux employeurs avec des recommandations pratiques pour les orienter dans leurs démarches de gestion de risque de propagation du Covid-19, à travers les volets suivants:  «communication et sensibilisation des employés», «hygiène, nettoyage et désinfection régulière des lieux de travail», «gestion de l’accès au lieu du travail», «planification des activités et des opérations », «livraisons », «déplacement » et «détection d’un cas positif dans les lieux de travail ».

Ces lignes directrices ne sont pas exhaustives et devront être adaptées à chaque lieu de travail. Par ailleurs, elles devront être mises à jour au fur et à mesure que la pandémie du COVID-19 évolue.

 

Le guide est disponible sur le  lien : Guide_COVID19_FR